BFT Investment Managers lance BFT Sélection Haut Rendement 2021

Conçu pour être conservé cinq ans, l’objectif de BFT Sélection Haut Rendement 2021 est de rechercher une performance nette annualisée supérieure à 3% jusqu’à son échéance, le 15 décembre 2021 en investissant sur des obligations à haut rendement de notation comprise entre de BB+ à B-...

Dans l’environnement de marché actuel caractérisé par des taux bas et une volatilité élevée, BFT Investment Managers (BFT IM) propose un nouveau fonds...

BFT Sélection Haut Rendement 2021, qui a pour objectif de profiter des rendements attractifs offerts par des obligations à haut rendement de notation comprise entre de BB+ à B- (S&P [1]). En effet, le marché du haut rendement euro offre, actuellement, un rendement moyen de 4,85% contre 1,22% seulement pour la catégorie dite Investment Grade euro (obligations d’entreprises notées entre AAA à BBB- par S&P) et 3,80% pour le rendement des actions européennes (dividendes de l’indice Stoxx 600) [2]. Lancé le 1er mars 2016, ce nouveau FCP de droit français (OPCVM) pourra être souscrit par tout investisseur jusqu’au 30 juin 2016.

Un fonds à échéance, une solution affichant visibilité et potentiel de rendement

Conçu pour être conservé cinq ans, l’objectif de BFT Sélection Haut Rendement 2021 est de rechercher une performance nette annualisée supérieure à 3% jusqu’à son échéance, le 15 décembre 2021.

« Pour les investisseurs particuliers, ce fonds constitue une alternative à la faiblesse du rendement des fonds en euros des contrats d’assurance-vie. En fixant une date d’échéance, il permet aux clients de se projeter à un horizon d’investissement déterminé » précise Michel Zatarain, gérant principal, avec Diana Rager, de BFT Sélection Haut Rendement 2021.

Plus l’échéance du fonds se rapproche, plus la volatilité et la sensibilité à l’environnement de taux diminue.

«  Ce fonds cherche également à répondre à un besoin de rendement notamment de la part des investisseurs institutionnels dans le contexte de taux très bas sur les obligations souveraines et les obligations d’entreprises "investment grade". Afin de couvrir leurs engagements de passif, beaucoup sont prêts à s’exposer au segment du haut rendement, mais apprécient un encadrement des risques », ajoute Laurent Gonon, Directeur de la Gestion Taux.

Une gestion opportuniste de l’univers High Yield

BFT Sélection Haut Rendement 2021 est investi en obligations spéculatives à haut rendement de notation comprise entre de BB+ à B- par S&P1, avec le souci d’une diversification sectorielle et géographique permanente, sur l’Union européenne et les pays de l’OCDE. Par ailleurs, l’exposition du portefeuille au risque de change est systématiquement couvert. [3]

Le fonds compte une quarantaine de lignes et chaque émetteur ne peut dépasser 3% du portefeuille. Avec un turnover estimé de 10 à 20% par an, ce fonds n’obéit pas seulement à une stratégie de portage «  buy and watch [4] » mais fait l’objet d’une gestion opportuniste afin d’engranger les effets de marché positifs tout en tenant compte du risque de défaut.

La sélection rigoureuse opérée au sein de l’univers High Yield, à l’exclusion des titres notés CCC, donne au fonds un profil moins risqué que celui du marché. En effet, la gestion du risque de défaut est la principale contrainte à appréhender sur ce segment.

Il faudrait enregistrer plus de deux défauts par an jusqu’en 2021, soit 5% de défaut tous les ans jusqu’en 2021, pour que le fonds n’enregistre pas de performance positive. A titre de comparaison, le taux de défaut sur le segment (BB/B) n’a atteint 5% qu’en 2001 et en 2009 avec une moyenne de 1,7% depuis 1999.

La classe d’actifs de l’obligataire High Yield nécessite des connaissances spécifiques. Pour sélectionner les valeurs du portefeuille, les gérants de BFT Sélection Haut Rendement 2021 peuvent s’appuyer sur l’expertise du bureau de recherche Analyse Crédit High Yield du groupe Amundi.

Next Finance , 6 avril

Notes

[1] Ou jugée équivalente par BFT IM

[2] Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs et ne sont pas constants dans le temps. Données BFT IM au 14 mars 2016

[3] Toutefois, du fait de l’imperfection des couvertures, un risque de change résiduel de 2% de l’actif net peut exister

[4] Dans l’approche buy and watch, les titres en portefeuille ne sont pas figés jusqu’à l’échéance du fonds comme en buy and hold, mais peuvent être occasionnellement cédés et remplacés par de nouveaux titres selon les opportunités de marché

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM lance CPR GEAR Emergents pour tirer parti du potentiel actions au sein des marchés émergents

CPR AM vient de lancer, le 25 septembre, CPR GEAR Emergents, fonds d’actions émergentes dont l’objectif est de déceler les meilleures opportunités d’investissement au sein des marchés émergents. Le fonds a pour objectif de surperformer de façon régulière le MSCI (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés