BFT Investment Managers lance Amundi Funds BFT Optimal Income

Dans un environnement de taux historiquement bas et d’incertitudes persistantes sur les places financières, BFT Investment Managers propose une nouvelle solution de rendement : Amundi Funds BFT Optimal Income.

Ce fonds s’adresse aux investisseurs qui souhaitent tirer le meilleur parti des opportunités d’investissement sur les marchés des obligations d’entreprise et des actions européennes.

La stratégie d’Amundi Funds BFT Optimal Income vise à sélectionner les sociétés européennes offrant les meilleures perspectives de croissance et capables de distribuer des revenus dans la durée. Le fonds a pour objectif, sur un horizon de trois ans minimum, de réaliser une performance supérieure de 5% à celle de l’Eonia [1] et de distribuer un revenu de 3% par an [2].

Le processus de sélection des meilleurs rendements passe par une analyse combinée des obligations d’entreprise et des actions. « Les gérants d’Amundi Funds BFT Optimal Income doivent décider pour chaque émetteur retenu de l’intérêt relatif de se positionner en tant qu’obligataire ou en tant qu’actionnaire » explique Michaël Aflalo, directeur des gestions de BFT Investment Managers.

Le choix du support obligataire se justifie pour les entreprises dont la priorité est le remboursement de la dette, à travers une politique de développement prudente et la recherche d’une structure de bilan équilibrée. Dans ce cadre, ce sont le niveau de taux actuariel de l’obligation et le niveau de spread de crédit qui sont au cœur de l’analyse.

Pour sa part, le choix du support action repose sur la volonté de participer au développement des entreprises, en privilégiant celles dont la priorité est la croissance des bénéfices, avec une politique de dividende favorable aux actionnaires. Aussi, le rendement du dividende et le potentiel d’appréciation du titre sont plus particulièrement regardés.

En termes d’allocation d’actifs et de pilotage des risques, la gestion d’Amundi Funds BFT Optimal Income limite l’exposition aux actions à 30% du portefeuille et l’exposition aux obligations High Yield (Haut Rendement) à 50%. En outre, dans le cadre d’une approche patrimoniale permettant de couvrir le portefeuille, les expositions au risque de taux, crédit et actions sont pilotées activement.

Amundi Funds BFT Optimal Income réunit l’expertise de deux gérants : un spécialiste du marché crédit, Michel Zatarain, et un spécialiste du marché actions, Fabrice Masson. Ceux-ci s’appuient sur les bureaux de recherche Crédit et Actions du Groupe pour effectuer leur analyse. En outre, ils peuvent compter sur l’appui d’un gérant allocataire, Zacharia Darouich, qui les aide à atténuer les mouvements des marchés et gérer le risque global du portefeuille.

Un lancement stratégique pour BFT Investment Managers

« Le lancement de ce fonds s’inscrit pleinement dans la stratégie d’innovation produit de BFT Investment Managers et illustre les synergies que nous entendons développer avec Amundi » déclare Gilles Guez, directeur général de BFT Investment Managers. Logé comme compartiment au sein de la Sicav luxembourgeoise Amundi Funds, ce fonds a vocation à être commercialisé en France mais également à l’international avec l’appui du groupe. La recherche de rendement constitue le thème d’investissement privilégié par BFT IM sur l’ensemble de son offre de produits.

Next Finance , 12 juillet

Notes

[1] L’objectif de gestion est, sur un horizon de placement de 3 ans minimum, de réaliser une performance supérieure de 5% à celle de l’EONIA capitalisé OIS

[2] Le revenu n’est pas garanti et est réévalué chaque année. Le capital n’est pas garanti

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM lance CPR GEAR Emergents pour tirer parti du potentiel actions au sein des marchés émergents

CPR AM vient de lancer, le 25 septembre, CPR GEAR Emergents, fonds d’actions émergentes dont l’objectif est de déceler les meilleures opportunités d’investissement au sein des marchés émergents. Le fonds a pour objectif de surperformer de façon régulière le MSCI (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés