›  News 

Agritel estime la production de blé européenne 2016 à 143 Mt

Fin des moissons en Europe. La France accuse des rendements en blé au plus bas niveau depuis plus de 33 ans. Elle n’est pas la seule à enregistrer une baisse de sa production au sein de l’Union Européenne. Agritel a évalué la récolte des pays européens en s’appuyant sur ses modèles météorologiques, ses comptages et en interrogeant son réseau de partenaires sur le terrain.

« Nous estimons en 2016, la production européenne tous blés à 143 Mt, soit un repli de 11 % par rapport à l’année 2015 » annonce Michel Portier, directeur général d’Agritel qui poursuit « Ce chiffre va très nettement affecter le niveau des exportations européennes vers les pays tiers que nous évaluons à 24 Mt, en repli de plus de 30 % ».

La contraction des disponibilités des blés dans l’Union Européenne n’est aujourd’hui pas suffisante pour entraîner une nette hausse des cours.

« En effet, malgré cet accident de production en Europe, la moisson chez les 8 principaux exportateurs internationaux est estimée en hausse de +8,5 Mt par rapport au niveau déjà record de 2015 » analyse Michel Portier.

Au sein de l’Union Européenne, la situation reste très hétérogène entre les pays du Nord et de l’Ouest et ceux du Sud et de l’Est du continent. Ainsi, la Pologne et l’Allemagne, touchées respectivement par une sécheresse et des pluies excédentaires devraient enregistrer une baisse de la production proche de -7 % sur un an.

Au Royaume Uni également, la récolte pourrait se replier de -10 % et revenir à un niveau moyen quinquennal. La France, pays le plus touché, voit sa production (blé dur + blé tendre) chuter de -30 %.

A l’inverse, autour de la Méditerranée et de la mer Noire, d’autres pays européens affichent des productions en hausse sur un an. C’est le cas de l’Espagne (+25 %), de l’Italie (+10 %) et de la Roumanie (+9 %).

Par ailleurs, Agritel estime que la baisse des stocks de blé européen sera limitée par l’abondance de la production mondiale et que ceux-ci ne se replieront qu’à un niveau moyen de 12,8 Mt contre un volume élevé de 15,7 Mt l’année passée.

Next Finance , 29 août

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés