Acticor Biotech annonce une augmentation de capital de 1,4M Euros

Acticor Biotech annonce une augmentation de capital de 1,4M Euros pour accélérer le développement de son candidat médicament « first in class » pour le traitement d’urgence de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC)

Acticor Biotech, société de biotechnologie, développant un médicament anti thrombotique sans risque hémorragique pour le traitement d’urgence de l’accident vasculaire cérébral ischémique, vient de finaliser une augmentation de capital de 1,4M Euros. Ces fonds ont été réunis auprès d’investisseurs de la plate-forme de financement participatif Anaxago, (740K Euros), l’Association de recherche ARMESA (500K Euros) et des Business Angels (170K Euros).

Innovation majeure pour le traitement d’urgence de l’AVC ischémique, le candidat médicament ACT-017 d’Acticor Biotech est un «  first in class » qui inhibe une nouvelle protéine cible, la Glycoprotéine VI. Cette protéine est spécifiquement responsable de la croissance des caillots sanguins au cours d’un AVC. ACT-017 pourra être utilisé, en association ou non, avec l’Alteplase®, l’unique traitement d’urgence actuellement disponible et administré à moins de 10% des patients dans les 4h 30 suivant l’apparition des premiers symptômes.

Acticor Biotech va pouvoir, grâce à cette augmentation de capital, poursuivre le développement pré-clinique de son produit et réaliser la production des premiers lots d’ACT-017.

Pour Gilles Avenard, CEO d’Acticor Biotech, « Le besoin médical dans le traitement d’urgence de l’AVC ischémique est majeur et concerne plus de 600 000 patients par an en Europe. Cette prise en charge thérapeutique en complément de l’Alteplase® ou après l’Alteplase® doit être dénuée de risque hémorragique. Les études réalisées in vitro et in vivo avec ACT-017 ont confirmé les résultats déjà publiés ce qui nous permet de penser que nous disposons d’un candidat médicament qui pourra, à terme, être administré juste après l’apparition des premiers symptômes.  »

Pour Joachim Dupont Co-fondateur d’Anaxago et administrateur d’Acticor Biotech : « Près de 30% supérieur au premier tour, ce second tour de financement d’Acticor Biotech, via notre plate-forme, est une nouvelle validation du modèle de crowdfunding pour le secteur de la santé. Il témoigne de l’intérêt des investisseurs pour les développements d’Acticor Biotech dans le traitement de l’AVC et de leur volonté de soutenir le développement de solutions innovantes à des problèmes majeurs non résolus, de santé publique »

Selon l’OMS, 23 millions de personnes seraient touchées dans le monde par un AVC en 2030.

Next Finance , 18 juillet

tags

|

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés