AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Aberdeen lève 151 millions de dollars pour son quatrième fonds multigestion dédié au secteur immobilier asiatique, et identifie de nouvelles opportunités sur les marchés secondaires

L’investisseur de référence est Keva, le principal prestataire de régimes de retraite en Finlande, qui gère les systèmes de retraite des fonctionnaires et des organisations gouvernementales.

Aberdeen a réussi à lever 151 millions de dollars pour son récent fonds d’investissement dédié à l’immobilier asiatique. Ce nouveau véhicule d’investissement, qui est aussi le quatrième fonds multigestion dédié à l’immobilier asiatique lancé par Aberdeen depuis 2006, sera géré de façon analogue par une équipe basée à Singapour et placée sous la responsabilité de Kang Puay-Ju, Head of Property Multi-Manager au sein de la société de gestion internationale.

L’investisseur de référence est Keva, le principal prestataire de régimes de retraite en Finlande, qui gère les systèmes de retraite des fonctionnaires et des organisations gouvernementales. Aberdeen jouit d’une relation de longue date avec Keva, qui a déjà investi dans des fonds existants.

Ces fonds ont été performants puisque, selon Aberdeen, le fonds Asia II, lancé en 2007, a généré un TRI net de 9,1 %, tandis que le fonds Asie III, lancé en 2012, s’est inscrit en hausse de 17,2 % (les chiffres concernent le 3ème trimestre 2016 et sont exprimés en taux de change neutre).

Ce quatrième fonds mettra l’accent sur la construction d’un portefeuille privilégiant les meilleurs fonds non cotés, co-entreprises, clubs et co-investissements de leur catégorie, présents dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique y compris le Japon. Son objectif est de générer un TRI minimum de 12 % pendant sa durée de vie prévue de 12 ans.

Il se distingue d’une autre gamme de fonds immobiliers multigestion gérée par la même équipe, et qui investit de façon plus prudente dans des stratégies core/core plus, à la fois sur les marchés internationaux et régionaux. Le fonds dédié à la région Asie-Pacifique au sein de cette gamme a collecté 30 millions de dollars supplémentaires lors d’une seconde levée de fonds en décembre, portant ainsi l’encours total à 100 millions de dollars. La gamme de fonds immobiliers multigestion d’Aberdeen a collecté environ 215 millions de dollars à travers le monde au cours des trois derniers mois.

Une fraction de ce montant provient de la plateforme de la société dédiée aux marchés secondaires, qui a été lancée en 2013 avec un premier fonds ayant généré un TRI net de 15,7 % à ce jour, sur les 300 millions d’euros investis.

Les marchés secondaires sont attrayants pour un large panel d’investisseurs car ils offrent souvent des décotes intéressantes et ils ne sont pas concernés par la courbe en J - soit le décalage entre l’investissement initial et le retour sur investissement qui affecte les investissements traditionnels.

Aberdeen investit sur les marchés secondaires mondiaux, en particulier les marchés européens. Ces derniers ont en effet enregistré une croissance significative étant donné qu’un renforcement de la réglementation a atténué l’attrait des fonds immobiliers non cotés pour les banques et les compagnies d’assurance, et a contraint les fonds de pension à un exercice de consolidation, ce qui a entraîné une rationalisation des portefeuilles. Étant l’un des principaux gérants de fonds immobiliers multigestion au monde, Aberdeen est capable d’avoir accès et de souscrire à de telles opérations depuis ses quatre bureaux de Singapour, Londres, Stockholm et Philadelphie.

Puay-Ju Kang, Head of Property Multi-Manager chez Aberdeen, apporte l’éclairage suivant : « La conjoncture est favorable pour investir dans l’immobilier dans la mesure où les valorisations demeurent attrayantes par rapport à celles des obligations. Les investisseurs peuvent avoir accès à cette classe d’actifs par d’autres moyens, avec le développement des marchés immobiliers secondaires et l’institutionnalisation de segments jadis considérés comme « alternatifs » comme les résidences étudiantes, les maisons de retraite et les espaces de stockage. Ces évolutions ont élargi l’éventail des opportunités que nous cherchons à exploiter dans le cadre de nos nouveaux produits et mandats ».

Next Finance , 30 janvier

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés