AVIVA Advertisement AVIVA

ARGAN réduit le coût de sa dette à 2% fin 2018 contre 3,30% à fin 2015

Dans un contexte de taux bas, en opérant des refinancements ou des remboursements de prêts à taux fixes dans le cadre d’arbitrages, en remboursant des instruments de couverture de la dette contractée à taux variable ainsi qu’en bénéficiant de leur extinction naturelle au cours de l’année 2017, ARGAN réduit progressivement le coût global de sa dette...

Dans un contexte de taux bas, en opérant des refinancements ou des remboursements de prêts à taux fixes dans le cadre d’arbitrages, en remboursant des instruments de couverture de la dette contractée à taux variable ainsi qu’en bénéficiant de leur extinction naturelle au cours de l’année 2017, ARGAN réduit progressivement le coût global de sa dette pour le faire passer de 3,30% à fin 2015 à :

  • 2,70% à fin 2016
  • 2,20% à fin 2017
  • 2,00% à fin 2018, taux qui pourra encore être diminué à l’occasion de l’échéance de la dette obligataire en novembre 2018.

En parallèle, ARGAN a également conclu de nouvelles couvertures de taux de type tunnel à prime nulle, lui permettant de continuer à bénéficier de l’euribor 3 mois négatif sur la plupart de ses emprunts à taux variable, tout en étant protégé à la hausse au-delà d’un cap égal à 1,5% et sur une durée de 7 ans.

Cette opération permet donc à ARGAN de minorer très significativement le coût de sa dette tout en allongeant sa durée de couverture.

Next Finance , Décembre 2016

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés