›  News 

ACOFI Gestion acquiert quatre centrales photovoltaïques pour son Fonds « Transition Energétique France »

ACOFI Gestion annonce la conclusion de deux nouvelles opérations d’investissement pour son fonds Transition Energétique France. Ces investissements sont constitués de quatre centrales photovoltaïques et représentent pour le Fonds un montant investi de plus de 14M€.

Ces opérations permettent de confirmer la montée en charge du portefeuille d’actifs du Fonds qui est désormais déployé à plus de 50% sur un montant total d’engagements qui s’élève à près de 65M€.

Ces quatre centrales photovoltaïques au sol représentent une puissance totale d’environ 39 MWc.

Un des actifs est une centrale au sol d’une puissance de 12MWc située dans le Gard et qui bénéfice d’un ensoleillement de 1500 heures par an parmi les plus élevés de France continentale. Les trois autres actifs sont des centrales au sol sur trackers.

L’ensoleillement très favorable permet une production annuelle de ces quatre centrales de 58,4 GWh ce qui correspond à la consommation électrique de 10 950 foyers français.

D’un point de vue environnemental, les constructions des centrales ont donné lieu pour chacune d’entre elles à une étude d’impact qui a traité l’ensemble des aspects : loi sur l’eau, protection de la faune, risques naturels (incendie surtout), incidence paysagère, etc...

Sur la base du calcul normé de la Banque Européenne d’Investissement, les centrales permettent d’éviter l’émission de 36 600 tonnes de CO2 par an.

Les projets sont d’ores et déjà en exploitation. Les tarifs d’achat dont ils bénéficient - de l’ordre de 10 ct€/kWh - sont, conformément à la stratégie du Fonds, parmi les plus bas et d’ores et déjà compétitifs avec les prix de marché de l’électricité à la consommation.

Transition Energétique France est un FPCI (Fonds Professionnel de Capital Investissement) dédié aux énergies renouvelables. Le fonds investit dans des sociétés de production d’électricité d’origine photovoltaïque, et minoritairement éolienne, situées en France métropolitaine. La stratégie d’investissement menée par l’équipe de gestion vise à faire bénéficier les investisseurs des revenus prévisibles que procurent les infrastructures énergétiques acquises à un moment où les tarifs de rachat réglementés de l’électricité sont désormais proches des « prix de marché ».

Next Finance , 8 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés