›  News 

6 propositions pour renforcer l’attractivité internationale de la Place de Paris

Aux côtés d’entreprises internationales et de start-up de la nouvelle économie, d’investisseurs et de gestionnaires de l’épargne, Paris EUROPLACE et Paris-Ile de France CAPITALE ECONOMIQUE annoncent 6 nouvelles propositions pour renforcer encore la dynamique de la Place financière de Paris.

Pour la première fois, à quelques jours du référendum britannique sur le Brexit, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Patrick Devedjian, Président du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, Jean-Louis Missika, Maire Adjoint de Paris, Gérard Mestrallet, Président de Paris EUROPLACE, et Christian Nibourel, Président de Paris-Ile de France CAPITALE ECONOMIQUE, se sont mobilisés, ensemble, au siège d’Euronext, pour promouvoir les atouts de la Place de Paris et sa capacité à attirer les entreprises internationales.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, a déclaré : « La région Ile-de-France apporte tout son soutien à la Place financière de Paris car elle est un intermédiaire efficace entre l’épargne des Français et les besoins de nos entreprises. Elle a tous les atouts pour attirer les capitaux étrangers, car elle offre aujourd’hui les meilleures conditions de stabilité et de rentabilité. Plus largement, l’Ile-de-France doit être la destination privilégiée en Europe pour la localisation ou la relocalisation de tous les types d’activités. La région a aujourd’hui la compétence du développement économique, des transports, du logement, de la formation, de l’enseignement supérieur et de la recherche. A chaque fois que nous rénovons un lycée, modernisons nos transports ou faisons sortir de terre un nouveau campus, nous pensons attractivité et compétitivité. »

Jean-Louis Missika, Adjoint au Maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, a affirmé : «  Si le Brexit l’emporte, ce ne sont pas seulement les entreprises qui risquent de fuir, mais aussi tous les talents qui font l’attractivité de cette place et qui ont un réel attachement à l’Europe. Nous mettrons en place les conditions nécessaires pour accueillir ces talents, mais nous renforcerons aussi notre coopération avec Londres car l’axe Paris-Londres est vital pour l’économie européenne quels que soient les choix diplomatiques des Etats-nations. »

Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, a commenté : « Dans la compétition qui s’ouvrira entre les places financières, si le Brexit l’emporte, la France a de réels atouts à faire valoir, et notamment La Défense, qui offre une concentration unique de leaders économiques et de grands centres de décision. »

Gérard Mestrallet, Président de Paris EUROPLACE, a souligné : « Nous sommes tous profondément européens et attachés au maintien du Royaume-Uni dans l’Europe. Paris EUROPLACE défend la construction d’un marché européen intégré. Mais quel qu’en sera le résultat, ce référendum amène les grandes entreprises internationales, à Londres et New York notamment, à s’interroger sur le rééquilibrage de leurs activités et de leurs implantations vers la zone euro. C’est pourquoi, nous sommes prêts aujourd’hui collectivement à mettre en avant la compétitivité et l’attractivité de la Place financière de Paris, et à leur dire « Welcome to Europe !  » ».

Christian Nibourel, Président de Paris-Ile de France Capitale Economique, a rappelé : «  Paris Ile-deFrance est bien armée pour convaincre les investisseurs internationaux grâce à la puissance et à la diversité de son économie régionale, la première d’Europe (640 milliards d’euros de PIB). De surcroît, le projet du Grand Paris lance une dynamique nouvelle avec des investissements publics de près de 50 milliards d’euros. Enfin, notre Région Capitale doit devenir un des leaders mondiaux de l’innovation digitale, mise au service des grands champions  ».

Aux côtés d’entreprises internationales et de start-up de la nouvelle économie, d’investisseurs et de gestionnaires de l’épargne, Paris EUROPLACE et Paris-Ile de France CAPITALE ECONOMIQUE annoncent 6 nouvelles propositions pour renforcer encore la dynamique de la Place financière de Paris.

1. Accélérer les infrastructures d’accueil et de transport

Le positionnement de la Place de Paris au cœur de l’Europe et la qualité de ses infrastructures sont d’ores et déjà l’un de ses atouts essentiels. La priorité est d’accélérer la mise en place effective du Charles de Gaulle Express, la réalisation du Grand Paris Express, d’Eole, de l’ensemble des aménagements du « Grand Paris », et la modernisation du réseau existant.

2. Attirer les talents

Viser l’excellence pour le nouveau Lycée International de Noisy-le-Grand, qui vient d’être lancé, créer de nouveaux lycées internationaux dans Paris intra-muros, conforter les initiatives de recherche (IDEX, ensembles pluridisciplinaires d’enseignement supérieur et de recherche), développer l’enseignement des langues étrangères.

3. Mettre en place une réglementation et une fiscalité plus compétitives

Garantir une meilleure stabilité fiscale, améliorer encore le dispositif largement utilisé des cadres «  impatriés », en allongeant sa durée, et supprimer la tranche marginale de taxe sur les salaires. Sur le plan de la fiscalité de l’épargne, favoriser les investissements longs en valeurs mobilières.

4. Développer les Fintech et les incubateurs

Renforcer le soutien de la Région Ile-de-France et de la Ville de Paris au Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION, lancer de nouveaux incubateurs et accélérateurs de croissance dédiés au secteur financier, soutenir l’action de Paris EUROPLACE en faveur de la promotion des Fintech françaises à l’international.

5. Optimiser les dispositifs de soutien à l’innovation

Faire connaître mondialement Paris-Ile-de-France comme l’une des grandes Global Cities de l’innovation dans le monde, pérenniser le crédit d’impôt recherche (CIR), développer une promotion active pour attirer les talents entrepreneuriaux, ouvrir un guichet unique pour l’innovation au niveau de la Région, rationnaliser les aides et simplifier les dispositifs.

6. Accélérer la promotion internationale de la Place financière de Paris

Développer une promotion conjointe de la Place de Paris associant acteurs publics et privés, en direction des investisseurs internationaux.

La Place de Paris offre les meilleurs atouts et services pour attirer les investisseurs et entreprises internationales :

  • Une place financière appuyée sur une des premières économies du monde,
  • La présence de grandes entreprises internationales, plus importante encore qu’à Londres et Francfort, qui opèrent très largement sur les marchés financiers, et qui sont les clients des banques et fonds d’investissement internationaux ;
  • Un pôle d’investissement de premier rang international, avec plus de 3000 mds d’euros de gestion d’actifs ;
  • 4 banques françaises dans le top 10 européen ;
  • Des capacités mondialement reconnues dans le domaine de la recherche et de la formation en finance, et le développement d’une place financière à la pointe de l’innovation, dans les grandes entreprises bancaires et d’assurance, mais également grâce au développement des Fintech ;
  • Un dialogue permanent entre les régulateurs et les professionnels, pour bâtir une régulation compétitive.

Next Finance , 9 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés