AVIVA Advertisement AVIVA
›  Who’s who  ›  Who's who 

Verlaine Michel

jeudi 11 octobre 2007

Michel Verlaine s’est spécialisé sur le comportement en présence d’incertitude et sur la robustesse des modèles de gestion de risque et de portefeuille. Ses travaux de recherche dans ces domaines ont donné lieu à de nombreux articles et présentations lors de conférences. Actuellement, il élabore des solutions de gestion d’actifs robustes et des modèles de valorisation des CDOs (« Collaterised Debt Obligations »).

le Dr. Verlaine a travaillé auprès d‘institutions financières des secteurs public et privé. Il a occupé la fonction de consultant chargé du développement des processus et solutions de gestion de risque chez Ernst & Young. Il a également travaillé pour le Ministère de l’Economie du Luxembourg où il avait pour mission la préparation des réunions Ecofin, et pour la Caisse des Dépôts et Consignations où son travail portait sur des problématiques de modélisation financière et d’allocation du capital.

Michel Verlaine est titulaire d’un doctorat en économie et management de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Paris et a obtenu un diplôme de spécialisation en finance à HEC Paris. Il a été maître de conférence en finance de marché à HEC Paris et conférencier à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan et à l’Université Humboldt de Berlin.

Articles liés

Mars 2007

Note Vers une théorie comportementale du portefeuille

Un des problèmes majeurs auquel fait face l’industrie de l’asset management est la constitution de portefeuilles générant un maximum de rentabilité tout en étant cohérent avec le profil de risque des investisseurs...

Juin 2008

Note De l’impact des « fees » sur la performance des Hedge Funds

La performance brute des Mutual Funds et des hedge funds ne peut être comparée que si l’on arrive à isoler l’impact de la structure de rémunération..

Juin 2007

Réglementation La directive MIFID : une opportunité pour améliorer les processus « d’asset management »

La directive MIFID vise à protéger les investisseurs, entre autres, contre les mauvais conseils ou décisions d’investissement. Or ce degré de protection n’est nullement uniforme et varie d’un type de client à l’autre...

Mars 2008

Note Vers une approche évolutionniste des marchés financiers

Si les prix des actifs intègrent toute l’information disponible à chaque moment, on ne peut battre le marché que par hasard...

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés