AVIVA Advertisement AVIVA
›  News  ›  Dépêche 

State Street réagit à l’annonce du déclenchement de l’Article 50

lundi 3 avril 2017

Michael Metcalfe, Directeur de la stratégie Global Macro chez State Street Global Markets : « Le déclenchement de l’Article 50 du traité sur l’Union européenne était largement anticipé. Toutefois, ce geste officialise désormais les négociations de retrait de l’Union européenne, ce qui signifie que les marchés financiers sont susceptibles de devenir plus sensibles aux commentaires émis par des responsables européens et/ou britanniques sur l’état d’avancement, bon ou mauvais, des discussions initiales. Le risque médiatique revient sur le devant de la scène, si tant est qu’il ne l’ait jamais quitté. »

Bill Street, Directeur EMEA des Investissements chez State Street Global Advisors : « Selon nous, le déclenchement de l’Article 50 n’est pas un événement en soi, et il a déjà été largement intégré par les marchés. Sur le court terme, on peut même s’attendre à un rebond de la livre sterling alors que les investisseurs liquideront leurs positions courtes. Il est impossible d’anticiper les grandes lignes des négociations futures, ce qui nous empêche aujourd’hui d’évaluer justement l’évolution des cours des marchés. Mais ce processus ne manquera pas d’attiser la volatilité et de provoquer des mouvements importants sur les prix durant les deux prochaines années. »

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés