›  News  ›  Dépêche 

Mario Draghi reconnait la mauvaise gestion de la crise par les gouvernements et autorités européennes

mercredi 13 juillet 2011

« Nous devons reconnaître que la gestion de la crise financière a manqué de fluidité, avec des interventions partielles et temporaires qui ont accru l’incertitude sur les marchés financiers », a déclaré Mario Draghi, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne et futur successeur de Jean-Claude Trichet. Il préconise de ramener de la certitude dans le processus de gestion de la crise de la dette souveraine en définissant clairement les objectifs politiques, le type d’instruments et la quantité de ressources !

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés