›  News  ›  Dépêche 

La Fed cède aux caprices des marchés

dimanche 20 septembre 2015

"En prenant cette décision, la Fed cède aux caprices des marchés et repousse à plus tard le jour elle passera à l’action. Nous constatons une fois de plus que les mots auront été le seul instrument de la politique monétaire de la Fed, car les marchés attendent toujours qu’elle passe à l’action. La marge de manœuvre de la Fed pour se montrer proactive se réduit, de la même manière que la marge pour relever les taux se restreint. Maintenant que les marchés ont obtenu ce qu’ils voulaient, nous n’anticipons qu’un faible rebond positif pour les actifs à risques.

L’emphase mise dans la déclaration sur "les développements économiques et financiers" était moins prononcé que ce qui avait été énoncé lors de la conférence de presse, pendant laquelle Janet Yellen a souligné que rien n’avait de concret n’avait changé et qu’une hausse des taux était possible en Octobre. Nous n’avons donc plus qu’à attendre la prochaine réunion du FOMC" commente Asoka Wöhrmann, Chief Investment Officer, Deutsche Asset & Wealth Management, suite à décision de la Réserve Fédérale américaine de laisser ses taux inchangés.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés