›  News  ›  Dépêche 

La BCE : Mention Très Bien dès la rentrée !

jeudi 4 septembre 2014

Mesures d’urgence face à la détérioration de l’activité et de l’effondrement des anticipations d’inflation, les baisses de taux décidées aujourd’hui (pas à l’unanimité) devraient appuyer sur la baisse de l’euro et rassurer les marchés financiers sur la détermination de la BCE. A défaut de faire repartir le crédit tout de suite, les banques vont se refinancer à coût quasi nul et tous les opérateurs vont être noyés sous la liquidité : une bonne occasion pour les marchés actions de rebondir, et les taux obligataires de baisser encore alors que tous étaient empêtrés avec les mauvais chiffres économiques et un front géopolitique toujours inquiétant.

Le calendrier s’accélère et les montants potentiels pourraient bien surprendre : les TLTRO arriveront ces prochaines semaines et le programme d’achat d’ABS va être annoncé en détail en octobre. De plus, la BCE va relancer un programme d’achat de « covered bonds » des banques le mois prochain. Tout cela devrait doper le bilan de la BCE et milite pour une injection de liquidités qui pourrait bien approcher les 1000 milliards d’euros supplémentaires dans le système une fois tous les soutiens en place. La porte reste ouverte sur un QE étendu aux obligations gouvernementales en cas de besoin.

"Il ne reste plus qu’assouplir la politique budgétaire ou de proposer un plan de relance budgétaire de la demande domestique au niveau européen, et la zone euro disposerait enfin de la politique économique la plus agressive de toutes les zones géographiques", souligne Patrice Gautry, Chef économiste d’Union Bancaire Privée

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés