›  Kiosque  ›  Sondage 

Faut-il interdire les produits dérivés indexés sur les prix alimentaires ?

jeudi 5 juin 2008

Après le scandale causé par KBC suite au lancement d’un produit indexé à la hausse des cours du cacao, du café, du sucre, du blé, du maïs et du soja, quelques hommes politiques ont proposé d’interdire le lancement de ce type de produit...

Selon vous faut-il ou peut-on interdire ce type de produits à l’heure où la flambée des prix fait craindre le retour de la faim dans les pays en développement ?

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • Faut-il interdire les produits dérivés indexés sur les prix alimentaires ? 6 juin 2008  09:29, par James [Asset management]
    <p>De mon point de vue non, surtout pas. Ce serait une interdiction entièrement artificielle&nbsp;! Dans ce cas, pourquoi ne pas interdire l’investissement dans des entreprises positionnées sur ces marchés comme Cargill, etc...Vu que leurs bénéfices augmentent avec les prix des matières agricoles&nbsp;?</p>

    Répondre à ce message

  • Faut-il interdire les produits dérivés indexés sur les prix alimentaires ? 6 juin 2008  12:43, par carine [Asset management]
    <p>S ’il fallait interdire les produits indexés sur les prix alimentaires il faudrait le faire egalement sur le petrole car je pense que les consequences de la speculation sont aussi importantes.</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (4)

  • Faut-il interdire les produits dérivés indexés sur les prix alimentaires ? 9 juin 2008  09:01, par Mad [Analyste Structured Finance]
    <p>Faut pas rêver&nbsp;! les décideurs sont pas les payeurs&nbsp;! il suffit de voir le résultat du sommet de la FAO sur la faim&nbsp;! NADA&nbsp;!</p> <p>Pensez vous donc qu’on pourrait interdire les produits sur l’alimentaire&nbsp;? il faudrait stopper la libre cotation de ces produits&nbsp;; Or ces marchés ont une fonction de base, garantir des prix et des débouchés pour la production agricole&nbsp;! Les spéculateurs, de ce point de vue les aide. On a rien sans rien&nbsp;!</p>

    Répondre à ce message

  • <p>je ne vois pas où est le pb de vendre des produits indexés sur l’alimentaire, on me dit ça crée la hausse des prix, c’est du n’importe quoi, ces marchés existent depuis des siècles, et on y vend depuis belle lurette des calls, des puts et des futures. pour interdire des produits indexés sur l’alimentaire, il faudrait donc interdire ces dérivés de base et je crois q personne ne l envisage.</p>

    Répondre à ce message

  • <p>Et lorsque les prix vont à la baisse comme cela a été le cas pour ces marchés 10 dernières années, c’était égalemnt les spéculateurs&nbsp;! En fait c’est une chimère, lorsque les prix sont tirés vers le bs, les producteurs se plaignent, et sont subventionnées (du moins dans les pays du nord), et personne ne trouve rien à redire&nbsp;! Quand les prix grimpent, tout le monde se plaint également. La question comme l’a déja dit Mad, faut il arrêter la cotation des prix des matières alimentaires, et par analogie énergétique&nbsp;? C’est une vrai question.</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (1)

  • <p>l augmentation des prix des matieres premieres est plus due la forte augmentation de la demande des pays emergents et moins de la spèculation. la solution ideale serait daugmenter la production et non d interdire la speculation qui est le fondement de la finance</p>

    Répondre à ce message

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés